Habitats groupés participatifs : méthodes d'accompagnement et retours d'expérience

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

Depuis 2008, l'agence accompagne des habitants dans leur projet d'habitat groupé participatif.
A travers le document ci-contre, nous présentons un aperçu de nos motivations, de nos méthodes et principes de collaborations et de nos retours d'expérience.

Guide de choix des poêles

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

Le choix d'un poêle pour le chauffage de sa maison peut s'avérer être une tâche ardue tant les modèles sont nombreux.
Nous mettons à profit nos propres recherches, lectures, notre retour d'expérience et nos contacts avec les fournisseurs et poseurs pour proposer un guide de choix aussi complet que possible.
Ce document, non exhaustif et non contractuel, est une base d'analyse ; des modifications ont pu être aportés par les fabricants depuis sa publication.
Il sera mis à jour autant que possible afin d'intégrer les nouveautés.

Éco-construction et bioclimatisme

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

Ce document n'est pas un cours sur les techniques de l'éco-construction ou de la bioclimatique, il s'agit plutôt d'un aperçu de ces thématiques et d'expliquer pourquoi nous n'avons d'autres choix, à terme, que d'utiliser ces techniques et ces concepts pour limiter les impacts environnementaux. Il s'agit également de dire vers quel type de construction nous pensons qu'il faut tendre et pourquoi choisir une solution plutôt qu'une autre.
Pour nourrir le document, différents graphiques comparent les émissions de CO2 par secteur et par énergie ; différents modes constructifs selon plusieurs paramètres ; différents bois de charpente, isolants et menuiseries selon leur énergie grise.
 

Etanchéité à l'air des menuiseries extérieures

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

Dans le bâtiment, une part importante de l’énergie sert à compenser les déperditions thermiques. Jusqu’à présent, celles-ci étaient principalement dues aux parois. Avec les réglementations thermiques (RT) qui imposent des bâtiments beaucoup mieux isolés, les déperditions sont largement réduites. Si l’on cherche à réduire encore ces pertes d’énergie, on peut s’intéresser au renouvellement de l’air. Aujourd’hui, dans un bâtiment très isolé, les déperditions liées au renouvellement de l'air peuvent représenter jusqu’à 60 à 70 % de l’énergie nécessaire au chauffage. Ce sont ici les infiltrations parasites, qui peuvent être intégrées dans le renouvellement de l’air, qui nous intéressent pour proposer un bâtiment plus étanche. Les menuiseries extérieures représentent potentiellement une source importante d'infiltration d'air et donc de déperditions thermiques. Pour qualifier des menuiseries, de très nombreux paramètres sont donnés par les fabricants. Cette étude cherche à en mettre en lumière certains d'entre eux pour pouvoir choisir ses menuiseries. Ainsi, nous nous intéresserons au classement à l’air des menuiseries, au niveau déperditif et au nombre de vitrage (double et triple vitrage). Dans chacun des critères, sont comparées deux menuiseries de performances différentes. Puisque la performance a un coût, il est intéressant de savoir sur quels paramètres investir, dans le but de trouver un équilibre entre réduction énergétique et investissement financier.
L’étude se base sur l'exemple d'un logement dans la région Nantaise, mesurant 100 m² et disposant de 16 m² de menuiseries vitrées (norme BBC, ou RT 2012).

Pour aller plus loin :
    1. Déroulement des essais A*E*V par le CSTB (Perméabilité à l'air, Étanchéité à l'eau, Résistance au vent).

    2. Comparaison double vitrage / triple vitrage
  

Choix du double ou triple vitrage

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

Aujourd'hui, avec les nouvelles réglementations thermiques (RT), l'Etat français marque sa volonté de construire des bâtiments plus performants du point de vue thermique, mieux isolés. Dans cette optique, cela fait quelques années déjà que les menuiseries simple vitrage sont mises à l'écart, au profit du double vitrage, plus performant. Les industriels innovent pour chercher toujours plus de performance. Les menuiseries triple vitrage sont aujourd'hui sur le marché, toujours plus isolantes mais aussi avec un coût, à la fois financier et énergétique.
Notre étude a pour objectif de s'interroger sur les intérêts et les inconvénients des menuiseries triple vitrage par rapport au double vitrage aujourd'hui. D'abord, nous ferons un point sur les économies d'énergie permises par le triple vitrage, qui permettent ou non, de compenser le surplus d'énergie nécessaire à la fabrication de ce matériel. Ensuite, nous verrons si l'investissement financier de départ peut être équilibré par les économies d'énergie réalisées. Pour finir, nous comparerons cette première solution avec un autre moyen de limiter sa consommation d'énergie non renouvelable, les panneaux photovoltaïques. L'idée étant de choisir le poste sur lequel investir pour un meilleur équilibre investissement / économies d'énergie.
L’étude se base sur l'exemple d'un logement dans la région Nantaise, mesurant 100 m² et disposant de 16 m² de menuiseries vitrées (norme BBC, ou RT 2012).
 

Voeux 2016

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

Découvrez ci-contre notre carte de voeux pour 2016 ->

Les panneaux photovoltaïques en question

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

Autant pour le chauffage on peut atteindre une consommation nulle, autant nos modes de vie contemporains nous imposent un minimum d’utilisation de l’énergie électrique. Comment compenser cette consommation jugée incompressible ? Si le photovoltaïque est une réponse, quelles en sont les contraintes ?

Vous trouverez, dans la fiche jointe, une note synthétique résumant les grandes familles de panneaux et la question de l'impact sur l'environnement de ce type de génération d'énergie.

Croisement des sources :

1.  Solarpédia

2.  Hepsul

Bungaflot® - dossier de presse

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

Dossier de presse remis lors du point presse du mardi 4 mars 2014, pour le projet d'hébergement flottant Bungaflot®

Audits des copropriétés

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

Avant la fin de l’année 2016, les copropriétés de plus de 49 lots équipées d’un chauffage collectif doivent faire réaliser un audit énergétique, qui pourra déboucher sur un plan de travaux pluriannuel.

Ces audits ont pour objectifs de faire un diagnostic précis, rigoureux et exhaustif du bâtiment et de ses équipements.

Ce travail de diagnostic, pour être efficace, doit être assuré dès son démarrage par un technicien. Lui seul, par son expertise sur le bâti, pourra faire un audit exhaustif et établir des préconisations vraiment adaptées. Par ailleurs, à la suite de l’audit, ce technicien pourra assurer la maîtrise d’œuvre complète des travaux.

Notre agence d’architecture a acquis une solide expérience dans la réalisation d’audits techniques associés à des audits énergétiques réglementaires et donc dans l’accompagnement des travaux de rénovation de copropriétés et de grands bâtiments. Forts de ce savoir, nous proposons de mettre notre compétence au service des copropriétés.

Nous avons réalisé une plaquette d'information, que vous trouverez ci-joint en .pdf, à destination des syndics et des conseils syndicaux.

Complément d'informations:
Guide édité par l'association "Planète Copropriété" : ici
Textes réglementaires sur legifrance.gouv.fr : ici

Guide comparatif des revêtements de sol

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

Carrelage, parquet, béton ciré... lors de la construction d’un bâtiment et plus encore dans le cas d’une maison individuelle, le choix du revêtement de sol pour l’intérieur est toujours un moment délicat, tant les possibilités sont nombreuses.
De la texture à la couleur, en passant par le type de pose, il est nécessaire de se poser les bonnes questions pour faire le bon choix

La fiche .pdf ci-contre, vous guidera dans les différent choix et vous permettra comparer les différentes grandes familles de matériaux. 

Sources :
CD2e : Association Création Développement Eco-Entreprises , "centre expert pour l'émergence des éco-technologies au service du développement des éco-entreprises". www.cd2e.com
Terre Vivante : www.terrevivante.org
Comprendre Choisir : http://carrelage.comprendrechoisir.com/
Himfloor : www.himfloor.com
CSTB : www.cstb.fr/evaluations/autres-evaluations/classement-upec-des-locaux.html

La VMC en question

Survolez l'accordéon pour découvrir les images

La qualité de l’air, à l’intérieur d’un logement, nécessite un renouvellement régulier, voire continu de cet air.

La ventilation est une obligation légale pour les logements collectifs ou individuels construits après 1982(1).
Par ailleurs, la recherche d’une sobriété énergétique induit un calfeutrement à l’air toujours plus poussé. Ce renouvellement de l’air intérieur devient donc d’autant plus important.

A mesure que se réduit la consommation du logement en chauffage, notamment, la part de la consommation des éléments annexes (ventilation, éclairage, appareils électro-ménagers, etc.) prend proportionnellement de l’importance.
Aussi, pour maîtriser la consommation d’énergie qu’induit la Vmc (a fortiori la vmc double flux, au minimum deux fois plus gourmande en électricité),  une attention particulière doit être portée à :
- la conception du logement et de son réseau d’air,
- la sélection du produit,
- la mise en œuvre du système de ventilation,
- l’entretien du matériel.

Nous avons établi dans la fiche jointe un comparatif objectif et exhaustif des coûts globaux des différents types de VMC (simple flux, hyroréglable ou double flux), en prenant comme base de calcul une maison individuelle de 6 pièces en climat océanique (ex. Nantes).

Croisement des sources :

1.  Observatoire de la qualité de l’air intérieur
2.  Fiabitat : «la double flux à la loupe»
3.  Ékopédia : le système double flux et préconisations générales de maintenance
4.  Négawatt/sidler : dossier sur la «rénovation des logements à basse consommation d’énergie»
5.  Association Conseils thermiques : test et analyse sur les systèmes de renouvellement d’air, notamment.
conseil-thermique.servhome.org/

Tous droits réservés - Solécité 2012 - mentions légales - plan du site